Vous êtes ici: Accueil » ARTICLES » L’INSTRUCTEUR Bonheur…

L’INSTRUCTEUR Bonheur…

Diplômé des plus hautes écoles en recherche de bonheur, l’instructeur Bonheur est un personnage soit disant fictif mais… qui existe vraiment. Au service de tous et chacun, il a le cœur sur la main. Son sourire bienveillant le caractérise d’entre tous…

 

dolores.lamarre480_396Chance me fut donnée de le croiser à nouveau au cœur d’une nuit particulièrement chaude en Gaspésie. L’une de ces nuits apaisantes où l’esprit voyage, bercé par l’écho du chœur des fréquences venues d’ailleurs, des étoiles dirait un vieux conteur. L’une de ces nuits inspirantes au creux de la noirceur modulée par le souffle du vent du large s’infiltrant dans les feuilles frissonnantes de vieux arbres usés, derniers rescapés des effets rongeurs du salin qui s’alignent au rivage, comme des soldats fatigués de monter la garde. C’était l’une de ces nuits calmes dont on se souvient, car par chez-nous le vent de la mer sait habituellement nous rappeler la rigueur des grands espaces.

Ce n’est d’ailleurs pas sans raison qu’Éole, le voyageur, est venu s’enraciner à Cap-Chat pour régner en maître du haut de son grand parc immaculé, d’où il surveille le va-et-vient du fleuve en participant au ménage quotidien, petits tas de ceci et de cela ensuite déposés sur la grève !

Ah ces éoliennes ! Un jardin d’oiseaux de métal égarés sous le vent… Un ballet en plein air…

Il faut voir ça, le spectacle sans fin de ces dociles ballerines blanches offrant sous le dôme d’un ciel bleuté leur gracieuse performance. Soumise au vent leur père, on dirait une envolée d’oiseaux majestueux se déployant au dessus de la colline qui fait face à la mer. Chacune d’entre elles s’accordant un rythme autonome, sait pourtant s’harmoniser merveilleusement, en canalisant dans un langage silencieux la force naturelle venue du large que le golfe accueille au cœur du mariage entre le ciel et la mer. Que j’aime ce pays! M’y retrouver est toujours une joie profonde caressant mon âme.

Un moment de ressourcement

Les pieds dans le fleuve, il est difficile d’entretenir l’illusion lorsque l’on questionne le vent du large complice du secret des âmes, des cœurs et du temps… Un appel à l’aide, une gratitude, la recherche d’une voie… Chaque visiteur devient marin, l’espace d’un moment.

Mais encore faut-il choisir d’en prendre le temps ! En ce pays aride où l’art de survivre fut cultivé du soleil levant au couchant, en cette terre de simplicité, la nature vise en complice le bien-être profond dans un élan qui propulse vers la rencontre de la vérité en soi.

Comme il est bon d’y revenir, de replonger au creux des vagues pour noyer mes subtiles et conscientes peurs. Ressourçant se veut de redescendre encore et encore dans les profondeurs de mon être, afin de séjourner à l’abysse de mon identité et d’en remonter le moment venu et sans effort, l’esprit purifié entourée d’un halo de lumière que seuls les dieux et les déesses du passé peuvent encore choisir de transmettre en leurs forces secrètement engendrées au puits de l’amour sans âge.

Dans le train-train annuel des quotidiens, semaine après semaine, sous les eaux du mental mensonger naît la peur, le doute, l’illusion… C’est subtil et tellement facile de se laisser entraîner par le courant meurtrier qu’alimente le questionnement, en voulant chercher seul une direction. C’est alors aisé pour tous et chacun, de glisser dans le découragement, la solitude, le désespoir et l’abandon lorsque l’insécurité l’emporte sur la vigilance, dans la bataille entre l’amour et la peur.

Dans ce bassin de noirceur angoissante qui risque d’avaler le cœur, n’importe qui peut succomber et se perdre pour ne plus revenir. Si trouver le chemin vers la clarté et la réalisation demande souvent des années de travail sur soi et la foi en un rien en devenir, qui grâce à l’intermédiaire de la Force transformera ce rien en l’accomplissement du tout manifesté dans la matière, s’éloigner de la confiance est une voie facile à emprunter lorsque l’acuité s’efface devant l’absence de présence et l’usure du temps… Construire demande temps et labeur, détruire peut se faire en un seul souffle malveillant. Il faut assurer la protection et, sur ce plan seul l’amour protège ! De bien jolis mots certes… L’école de l’amour invite donc à développer la sagesse de rechercher l’aide d’un guide qualifié afin d’adoucir le parcours.

Dans la foulée heureuse de la réalisation de soi, de nos rêves et projets, s’oublier devient parfois un mode d’accommodement permettant d’avancer ailleurs tout en créant dans l’ici et maintenant. C’est comme une double vie façonnée par de longues vagues successives qui jettent sur le rivage le miroitement du ciel dans une flaque d’eau tranquille, la marée basse venue. Comment alors discerner d’où vient l’appel à avancer vers tel ou tel autre port d’attache, lorsque la brise faisant frissonner le mirage qui produit une distorsion naturelle embrouillant l’image ?

Perdu au fond de lui comme un marin au large, l’enfant du voyage cherche le corridor calme d’un courant bienfaisant qui apaisera sa peur et son inquiétude, lui permettant d’espérer poursuivre sain et sauf son voyage. Mais, le naufrage guette celui qui doute…

Quand ma Gaspésie m’appelle, ce n’est jamais pour rien. Je gagne à faire mes bagages pour entendre la mer me raconter et me guider… ! Comme je le mentionnais plus haut, c’est donc par une chaude nuit étoilée que s’est présenté à moi l’instructeur Bonheur. Je le connais depuis longtemps, en fait, depuis mon enfance alors qu’il adoucissait mes rêves. J’aime sa présence rassurante. C’est un guide en quelque sorte, un ami qui vient du large. Il a autorisation officielle afin d’agir et de m’éveiller lorsque remonter vers le cap demande plus de force que j’en ai, affaiblie sous le poids des efforts fournis pour traverser les orages assombrissant le ciel et agitant la mer.

Lorsque je ferme les yeux, je sens l’énergie de mon subtil ami prendre place. Ensemble nous plongeons au-delà de la vie, à la rencontre de la Vie. Cela peut paraître enfantin et banal, cependant pour moi qui aime les images et la communication, c’est un moyen qui me permet tout en semblant m’évader, d’aller à la rencontre de moi-même. Avec Lui, je me raconte. Je trace le bilan. Tel un instructeur chevronné, il sait enquêter et sonder autant mon ego que mon cœur. Sa paix m’inspire. Avec confiance je m’ouvre à mes peurs et insécurités. WOW ! Ça c’est sensas car lorsque l’on sait devant quoi ou qui nous sommes, il est plus simple ensuite de choisir d’agir avec efficacité que de réagir ou vouloir se battre. La clarté est une clé qui ouvre le chemin à la manifestation de nos rêves. Ces derniers, trop souvent emballés du voile de la peur, s’avèrent difficiles à réaliser.

L’instructeur Bonheur est patient et rempli de compassion. Il prend le temps de revoir avec moi où j’en suis. Il m’aide à identifier clairement ce que je veux et à mettre le cap dans cette direction, plutôt que vers ce que je ne veux pas, les négations étant inefficaces pour diriger l’énergie de manifestation. Ce que je ne veux pas étant issu de mes peurs et blessures passées, il devient ensuite plus facile de faire des liens à partir de mes expériences passées, d’apprendre des leçons qui en découlent ainsi que de redéfinir avec confiance mon orientation, tout en poursuivant mon travail thérapeutique personnel. Rafraîchie, je peux récupérer davantage facilement énergie et maîtrise.

Tracer le bilan, m’informe mon aimable ami, exige de connaître vos actifs et vos passifs, donc : vos forces connues et comment vous en disposez, ainsi que celles cachées qui demeurent à explorer et à potentialiser. Incontournable, bien entendu, d’identifier aussi vos points à améliorer. D’accord… je l’accorde, cela demande courage et de rechoisir non seulement d’avancer, mais de réellement passer à l’action !

Mais qu’est-ce qui empêche de passer à l’action, demandai-je à l’instructeur ? Quels sont en fait les bénéfices à la procrastination et à la stagnation ? De mon point de vue, peu enrichissant ! Alors, qu’est-ce qui empêche une personne d’avancer, autre que la peur ? Toutes formes de résistances prennent naissance dans l’ego et sont associées soit aux blessures passées et aux mécanismes de protection pour éviter de souffrir, ce qui en passant est pure illusion car le moyen devient la prison; ou soit à des mémoires transportant de vies antérieures une charge qui influence de manière malsaine la vie actuelle de cette personne. C’est donc évident que la reconnaissance de vos peurs et blessures fait partie première de la guérison qui mène à la reconnaissance et à l’amour de soi. Plus facile ensuite d’aimer, dit-il avec sérénité.

Si la clarté se veut une première clé trouvée en plongeant dans l’abysse de nos peurs, les reconnaître et choisir de les dépasser est la seconde clé nécessaire afin d’accueillir le bonheur au quotidien.

Notre conversation fut longue et bénéfique je l’avoue. Le petit matin venu, le vent m’a soufflé à l’oreille de partager avec vous, en rappel, ce qui suit… Je retiens principalement cette démarche de base, laquelle j’ai le goût de vous suggérer :

Acceptez l’aide et le changement dans la dynamique organisationnelle de votre vie.

Lâchez prise à tout vouloir faire seul.

Remerciez pour la vie. Le mot « merci » tel un mantra exprimant gratitude et ouverture à recevoir, avec facilité.

Choisissez de prendre un temps d’arrêt afin de vous placer en état d’écoute intérieure. Ouf!! Si vous résister, c’est justement là qu’il faut d’abord creuser pour trouver la liberté. Osez ! Lorsque l’on demande l’aide de l’univers, il faut le laisser nous apporter ses propres solutions à sa manière. Soyez confiant.

Taisez-vous. Cessez de « piailler » sur vos malheurs et même sur la voie que vous sentez être vôtre et se dessiner. Car seul le silence et l’écoute permettent « d’entendre » le chemin. De plus, l’énergie de manifestation risque de se modifier en présence de l’ego.

Cultivez votre ancrage.

Alimentez-vous sobrement mais sans frustration surtout. Accueillez-vous en ce passage.

Faites une rédaction :
– Écrivez en deux parties: 1) Ce que vous voulez. 2) Ce que vous ne voulez plus ou pas.

-Ensuite, reprenez point par point chacun des éléments pour en :
– Identifier les obstacles réels reliés à des faits et non au plan émotionnel.
– Évaluer avec objectivité les obstacles potentiellement à risque d’être rencontrés. Attention de rester éloigné de la tendance au drame !
– Inscrire les pistes de solutions, même celles vous semblant irréalistes. Ouvrez votre esprit et vos ailes !

Méditez tous les jours. Ceci favorise l’introspection en créant une distance d’avec vos peurs. Cette pratique vous aide par ce fait à décoller votre nez de l’arbre, qui représente votre peur ou votre problème, et permet ainsi de voir la forêt dans son ensemble ainsi que sa beauté. Le résultat a pour effet de calmer le mental ainsi que de soutenir le développement de la confiance.

– Surtout, évitez de trop analyser ou de vouloir des réponses précipitées, à l’interne d’un délai fixe. Ayez une confiance éclairée mais non aveugle. Évitez la tête dans le sable et la pensée magique. Comme on dit, faites ce que vous avez à faire !

Lâcher prise !! Ayez confiance que si vous êtes dans votre cœur, vous serez soutenu au moment et de la façon qui a à l’être mais non pas nécessairement tel que vous envisagiez le résultat. Au contraire, il y a de fortes chances que ce soit plus facile et meilleur. Il suffit de sortir de la victime entretenue par la peur et d’accepter d’être gagnant !

– Tout en évitant le stress par la poursuite de la méditation ou par la pratique assidue d’approches similaires : yoga, taï-chi, reiki etc., dès que possible mettez en action les solutions.

Demeurez observateur sur le chemin de la réalisation et au besoin, retournez à la rencontre de cette partie de vous que j’appelle l’instructeur Bonheur, cette partie sage qui est à l’interne de chacun de nous et…

Demeurez capitaine à bord !

Les vacances, c’est fait pour se ressourcer à tous les niveaux !
Bonnes vacances à vous chers lecteurs et heureuse continuité en tout …

Programme de Formation S.A.I.M.E.Ò
D e v e n i r   I n t e r v e n a n t

Discipline accréditée en naturopathie par l’Association RITMA (Regroupement des Intervenants Thérapeutes en Médecine Alternative). Ce Système d’Aide et d’Interventions en Médecine Energétique est un programme de formation dynamique et intéressant qui conduit au diplôme d’intervenant S.A.I.M.E.Ò Il vous mènera au cœur de vous-mêmes et à explorer votre potentiel avec équilibre.

Il comprend : Théorie, pratique, travaux et examens, ainsi qu’un stage d’intégration.

Sa durée :

– Au Québec : sept blocs, répartis en deux cycles sur une année, permettant la pratique et l’intégration. Le septième bloc est un stage final en région d’une semaine en hébergement.
– Otterburn Park : (au pied du magnifique Mont Saint-Hilaire) : Institut Dolores Lamarre+ et à  Rimouski, au Mont Comi : septembre 2012.

Se rappeler que l’assistance et l’accompagnement sur le chemin de la guérison demande à l’intervenant, d’identifier d’abord ses propres déséquilibres pour favoriser son équilibre personnel. Développer une circulation énergétique optimale demande de travailler positivement à notre évolution et à notre mieux-être.

Le programme de formation S.A.I.M.E.Ò est à sa base dirigé et supervisé par des personnes diplômées à titre d’infirmières ou d’infirmiers et/ou possédant une formation universitaire dans un secteur relié à la santé. Suite à l’obtention du diplôme d’intervenant, un programme de trois ans conduit à celui de formateur ou de formateur auxiliaire, selon le champ d’exercice défini par les critères de l’Institut Dolores Lamarre+, établissement de formation et soins en Naturopathie, accrédité par l’Association RITMA (www.ritma.ca). Le programme S.A.I.M.E.Ò, accrédité,  permet d’adhérer à une assurance responsabilité professionnelle et d’émettre des reçus pour les personnes dont les assurances acceptent les soins en Naturopathie. L’investissement financier est donc rentabilisable à plus ou moins long terme, selon les choix du diplômé.

L’objectif principal :

Vise à apporter à l’intervenant, déjà en milieu de pratique ou à celui qui en sent l’appel, une connaissance rafraîchie et complémentaire, afin d’œuvrer à aider l’individu en souffrance, des points de vue psychoénergétique et/ou émotionnel, physique, spirituel et au besoin en complémentarité avec la médecine traditionnelle, afin de potentialiser les effets curatifs de celle-ci, favorisant ainsi la préservation de l’équilibre de la personne et le renforçant.

Une attention particulière sera accordée, à la prévention des déséquilibres et de la maladie par des soins énergétiques dispensés et un suivi relationnel d’aide, afin de favoriser ainsi un état optimal de santé globale.

Aperçu du contenu :

– Seront transmises des connaissances de base en anatomie/physiologie humaine, ainsi que l’étude de la structure énergétique de l’être : ses composantes et la physiopathologie énergétique.

– Diverses méthodes et techniques favorisant l’établissement du bilan et des diagnostics énergétiques.

– Des interventions énergétiques, dont les soins médicaux/chirurgicaux éthériques : RÂ-VIE, chirurgies énergétiques des chakras, techniques de libération d’implants et autres interventions plus spécialisées, afin d’aider à maintenir ou à rétablir l’équilibre homéostatique de l’individu. Des informations plus détaillées seront transmises à la demande.

– Nettoyage vibratoire et hygiène énergétique : personnes, lieux.

– Notions de base en Géométrie sacrée et en médecine quantique.

– Découverte de textes anciens.

– Exercices divers, énergétiques et autres, favorisant la respiration, l’enracinement et l’équilibre personnel.

– Techniques en relation d’aide.

– Tenue de dossier.

– Utilisation du son et du chant sacré (grégorien, mantra) au service du mieux-être personnel et des autres.

– Méditation.

– Support à la promotion des services pour les diplômés par le biais de l’Association des intervenants et intervenantes S.A.I.M.E.Ò

Soutien personnalisé en développement personnel pour chaque étudiant afin de lui apporter une meilleure connaissance de lui-même et favoriser le suivi étroit nécessaire au bon équilibre et à la réussite du programme.

Parmi les méthodes et techniques qui sont au programme, certaines tendront à l’utilisation de fréquences des rayons lumineux doré et bleu, ainsi qu’à apprivoiser les sons comme outils contribuant à la guérison.

Une place sera consacrée à l’accompagnement en fin de vie dans une perspective élargie, humaine et spirituelle.

L’enseignement :

Il sera transmis : de manière magistrale, ateliers d’échanges et de pratique, mises en situation, périodes méditatives et d’exercices énergétiques, stage d’intégration, suivi individuel… permettant aux participants de recevoir le support nécessaire à l’élévation de son taux vibratoire, favorisant l’apprentissage.  Des rencontres initiatiques sont au programme pour potentialiser les enseignements et la transmission des capacités énergétiques nécessaires à soutenir la formation.

Assister à chacun des blocs est un engagement nécessaire à la poursuite de la formation menant à l’obtention du diplôme. En plus des heures théoriques et des exercices pratiques, des examens d’évaluations théoriques et pratiques, ainsi que des travaux personnels obligatoires seront demandés.

Chaque candidature sera traitée avec soin. D’autres travaux pratiques favoriseront l’intégration entre chaque bloc. Les examens écrits et pratiques, réussis permettront en plus d’accéder au diplôme, de s’enregistrer comme membre à l’Association des Intervenants et Intervenantes S.A.I.M.E.Ò (A.I.I.  S.A.I.M.E.), entreprise légale à but non lucratif. Le permis d’exercice y est annuellement autorisé. Le membre s’engage à respecter les règles et un Code de déontologie entourant la pratique. Seul un membre en règle peut être accepté par RITMA.

Pré requis : Diplôme en Reiki Usui, degré 2.

Un mot de Dolores…

Pour ceux qui ne connaissent pas mon travail et mes livres, voici quelques mots. J’ai travaillé plus de vingt-cinq ans comme infirmière soignante et enseignante. J’ai complété ma carrière dans un poste cadre à titre de directrice des soins infirmiers. Je sentais qu’il manquait quelque chose d’important dans l’Art de guérir. Une série de circonstances dans ma vie ont fait que j’œuvre depuis plusieurs années, à apporter support et mieux-être, à prévenir les déséquilibres et à guider les personnes à se connaître davantage, afin d’Être et de cesser seulement de Faire pour Avoir.

L’approche en médecine psychoénergétique, que j’ai développée au fil des années, est basée sur l’utilisation respectueuse de l’énergie thérapeutique naturelle supportant la guérison et peut certes, même si non encore reconnue, améliorer l’état de santé ou du moins amener la personne dans la conscience de ce qui cause ses problèmes de santé et de là, développer en elle la sérénité. Trouver un sens à nos expériences aide à mieux les traverser. L’esprit plus calme aide le corps à répondre aux traitements de l’une ou l’autre des disciplines en médecine traditionnelle ou énergétique, pratiquée avec respect.

Le corps nous donne des pistes pour aider à la guérison. La psychothérapie ainsi que certains approches énergétiques, encore tabou pour certains, ou réfractaire à d’autres, peut aider aussi, telle la médecine traditionnelle. Des résultats parfois lents, non satisfaisants pourraient être améliorés par une coopération intelligente et équilibrée des approches proposées, dans notre société en transformation, dans l’objectif que la personne vive moins de stress et d’angoisse. Nous ne pouvons dissocier corps-âme-esprit. L’approche S.A.I.M.E.Ò se veut une avenue et/ou un complément intéressant. Je crois en la collaboration d’une équipe multidisciplinaire ouverte au soutien énergétique, pratiqué avec respect et visant le mieux-être, la prévention et l’équilibre personnel.

Par le contenu, l’étudiant recevra des connaissances générales sur le corps humain et sa structure énergétique. Il apprendra à développer son senti et à se faire confiance à l’intérieur de paramètres le sécurisant. Des techniques de nettoyage du champ énergétique individuel densifié par des charges de polarité lourde, lui seront enseignées. En cours de formation, il apprendra à reconnaître que des charges négatives étouffent un espace de la personne et lui drainent son énergie vitale. Celle-ci est ralentie, bloquée ou ne circule que peu dans un chakra, par exemple, ce qui entraîne des conséquences fâcheuses et nuisibles à la santé.

Voilà un profil en survol, pour soutenir votre réflexion et vous aider à trouver votre alignement face à cette formation. Un contenu détaillé est bien entendu remis à chaque cours, dans le manuel de l’étudiant. Chaque groupe voit de belles amitiés naître.

Si à ce moment cette formation vous intéresse veuillez communiquer à l’Institut avec Dolores Lamarre+, pour recevoir de l’information verbale plus détaillée, connaître les modalités de paiement ou réserver votre place, en déposant votre inscription. Votre appel sera retourné dès que possible.

Merci de votre intérêt et que votre journée soit remplie de Soleil.

* À ce programme s’ajoute celui de Formateurs, pour les personnes qui souhaitent enseigner et de Maître Formateur pour diriger une École S.A.I.M.E.Ò affiliée.

Dates cycle automne 2012 : 8, 9 septembre – 27, 28 octobre
–  8, 9 décembre 2012

Dates cycle hiver/printemps 2013 : 26, 27 janvier.- 9, 10 mars,
– 20, 21 avril, – 14 au  22 juin 13 (stage en région éloignée, au Québec).

Formation LÂCHER PRISE
22 et 23 septembre
Atelier de 2 jours, animé par l’auteure du best seller « Le temps de lâcher prise ».

POUR INFORMATIONS ET INSCRIPTIONS :
info@institutdlplus.com  (450) 714-1275

Visitez : www.institutdlplus.comwww.associationsaime.com ,
www.lacher-prise-comment.com

©Institut Dolores Lamarre+, 2003. Tous droits réservés.



A propos de l'auteur

Gaspésienne originaire de Cap-Chat au Québec, Canada, Dolores Lamarre est auteure, thérapeute et conférencière internationale. Sa simplicité laisse une note ensoleillée dans le cœur de ceux ...

Nombre d'entrées : 62
0 comments

© 2016 Copyright - Les Productions Alchymed inc.

Retour en haut de la page