Vous êtes ici: Accueil » Blogue » Nos pensées qui se matérialisent

Nos pensées qui se matérialisent

Nos pensées ont un pouvoir de création sur notre vie, ce n’est plus un secret. Savons-nous toutefois comment créer cette réalité sur laquelle nous avons une influence?

Nos pensées qui se matérialisent 

« Concernant la matière, nous nous sommes trompés. Ce que nous avons appelé matière n’est que de l’énergie qui a ralenti sa vibration afin d’être perceptible par nos sens. Il n’y a pas de matière. »

– Albert Einstein

nos pensees qui se materialisent-alchymed-conversation papillon

L’humanité en devient de plus en plus consciente : Tout est énergie. Ce qui veut dire que nos pensées, nos paroles et nos actions le sont. Et si nos pensées portent une énergie, elles ont un pouvoir d’attraction et de répulsion, nous sommes d’accord ?

Selon le National Science Foundation, la personne moyenne a de 12 000 à 60 000 pensées par jour. Déjà, c’est étourdissant, mais attendez. 95% de ces pensées sont les mêmes que la veille et 80% d’entre elles sont négatives1.

Parlons d’abord du 95% répétitif. D’un côté, c’est quasi-alarmant. D’un autre, c’est normal. C’est normal parce qu’on pense et on agit comme on l’a toujours fait. Sinon, on réinventerait la roue à chaque jour, on n’en finirait plus d’être dans les travaux. Jusqu’à présent, ça ne me pose pas trop problème. Là où j’en vois un toutefois, c’est dans la combinaison 95% de pensées répétitives + 80% de pensées négatives = notre activité mentale quotidienne.

On s’en va où, avec cette équation ?

Certainement pas vers la création d’un nouveau futur, entendons-nous là-dessus. Si nos pensées étaient pour la plupart positives et nous les répétions, ce serait déjà bien. Mais nous répétons à chaque jour les mêmes pensées négatives et pour quelle raison ? Parce qu’elles correspondent à notre zone de confort, peut-être ? Si vous voulez mon avis, notre zone de confort ne devient parfois qu’un maigre tapis de paille qui n’est plus du tout confortable mais sur lequel on s’entête à dormir parce qu’enfin, c’est ce qu’on a toujours fait. Si 95% de nos pensées sont répétitives, alors 95% de notre comportement le sera aussi, c’est mathématique.

Bon, maintenant que nous sommes conscients de la nature de notre ego, comment fait-on pour laisser une plus grande place à notre vraie nature ? De plusieurs manières, il n’y en a pas qu’une, mais c’est sûr que la base, c’est de devenir conscient de nos pensées destructrices. Il y a plusieurs manières de le faire. En pratiquant la méditation et la pleine conscience, par exemple. Ensuite, il faudra voir comment transformer ces pensées qui s’accrochent dans notre inconscient, par le tapping (EFT) ou la méthode des 2 points, entre autres.

On est dans une ère de changement énorme. Les gens se choisissent de plus en plus, ils s’ouvrent sur le monde et sur eux-mêmes, ils sont plus à l’écoute de la nature et de leur propre nature. C’est une bonne chose qu’on devienne de plus en plus conscients de ces 60 000 pensées quotidiennes et qu’on commence à comprendre qu’elles ont un pouvoir sur notre vie. Un pouvoir de construction ou un pouvoir de destruction, il n’en tient qu’à nous.

Être conscient de l’énergie qui nous habite et nous crée, ce n’est plus quelque chose de purement spirituel. C’est une réalité quantique à laquelle nous prenons tous part, que nous le voulions ou pas. Aussi bien en profiter !
Si vous êtes prêt à transformer votre énergie, je vous invite à nous rejoindre pour le webinaire du 21 juin : « Découvrez le pouvoir de création du champ quantique » en compagnie de Frauke Kaluzinski et Jean-Marc Triplet, formateurs de la Méthode des 2 Points. Cliquez ici pour réserver votre place.

Amélie

1 http://www.clevelandclinicwellness.com

A propos de l'auteur

Nombre d'entrées : 1
0 comments

© 2016 Copyright - Les Productions Alchymed inc.

Retour en haut de la page