Vous êtes ici: Accueil » ARTICLES » Daniel Sévigny

Daniel Sévigny

Avoir des amis, c’est de posséder une fortune. À combien évaluez-vous votre portefeuille amical ? Avoir des amis n’a rien à voir avec des connaissances ou des relations, il faut faire la nette différence.

Avoir des amis, c’est de posséder une fortune. A combien évaluez-vous votre portefeuille amical ? Avoir des amis n’a rien à voir avec des connaissances ou des relations, il faut faire la nette différence.

Un ami ou une amie c’est quelqu’un qui est prêt à tout pour venir en aide. La générosité d’un ami est sans limites. Il est à l’écoute dans les confidences, il appuie son ami dans les épreuves, il est discret dans ses jugements, il se réjouit des succès de l’autre, il est de connivence dans certaines démarches, il protège les arrières de la camaraderie, complice de certaines expériences. On pardonne facilement à un ami ce qu’on refuserait à son amour, un ami c’est un ami.

Être ami c’est dans les deux sens. Pour avoir des amis, il faut vouloir assumer l’amitié, c’est-à-dire de donner autant que l’on reçoit. C’est un sentiment pur de partage. La grande différence qui existe entre l’amour et l’amitié, c’est la passion physique. Entre ami, c’est une relation platonique ou le sentiment de respect est plus fort que tout. L’apport physique dans une relation amicale est inexistant, sinon c’est le rôle d’amant ou de maîtresse qui domine la relation. L’amitié, c’est l’amour inconditionnel.

Les amis comblent la solitude, ils partagent nos joies et notre bonheur, ils sont présents dans toutes les circonstances de la vie, ils restent discrets ou s’imposent au moment choisi. Un ami c’est son directeur de conscience, son confident, un conseiller précieux, parce qu’un ami c’est une partie de nous-même.

Pour un ami, on est son miroir, on a I’impression de parler à soi-même. Être ami, c’est être l’ami de son ami, c’est un sentiment profond qui harmonise les liens entre une ou plusieurs personnes. On ne peut pas être ami avec tout le monde même si on le souhaiterait. L’amitié a une chimie particulière, elle nous lie à quelqu’un dans une énergie de franchise, de complicité, de partage et le jour ou une de ses règles fait défaut dans notre relation, c’est que l’amitié a disparu. On peut tricher avec une connaissance, pas avec un ami. On peut mentir aux autres, pas à un ami. On peut parler en mal de son prochain, on ne parle pas en mal d’un ami, on le défend. On refuse d’apporter son soutien à une relation, pas à un ami.

Parfois, certaines personnes décident que nous sommes leur ami. Elles empruntent à notre insu une décision qui ne relève que de soi. Il faut que ce soit dans les deux sens, et gratuit. L’amitié à sens unique est déplorable et agressante, C’est généralement le fait de profiteurs qui s’imposent discrètement, pour finir par abuser de notre confiance et par introduire bien d’autres éléments perturbateurs dans la relation amicale. Ce ne sont pas des amis, ce sont des imposteurs.

En faisant la connaissance d’une personne on ne peut décider immédiatement s’il se pourrait qu’on devienne amis. C’est au fil du temps que s’installe l’amitié. La chimie entre deux personnes se développe, on apprivoise sa personnalité, on étudie son caractère et c’est réciproque. L’amitié devient complice de cette relation avec le temps. On ne décide pas de l’amitié de l’autre, c’est un jeu inattendu qui apporte d’agréables surprises. C’est un sentiment si fort que même le temps et les distances ne l’entravent pas. Revoir un véritable ami après plusieurs années c’est comme si c’était la veille. L’osmose du sentiment est au même degré que lors de la dernière rencontre et le bonheur des retrouvailles est intense.

Maintenir une amitié demande de la franchise et du naturel, synonymes d’honnêteté. Comment penser entretenir un rapport amical basé sur l’hypocrisie et d’autres sentiments négatifs ? Impossible ! L’amitié c’est le DON de soi.

ÉTUDE DE MON COMPORTEMENT AMICAL

J’aime mes amis…
Combien ai-je d’amis ?
Je pardonne facilement à mes amis …
Je souffre pour mes amis …
Je partage avec bonheur leur réussite, leurs joies, leurs amours…
Je n’ai pas d’amis …
Je me refuse le droit à l’amitié…
Je suis trop égoïste…
J’ai un caractère incompatible avec l’amitié… je n’aime pas l’amitié, pourquoi ?
Avoir vrai ami, c’est être riche. Avoir plusieurs amis c’est posséder une fortune.

A propos de l'auteur

Alchymed réunit des centaines de spécialistes oeuvrant dans le domaine du développement personnel, des thérapies alternatives, des médecines douces, pour la santé et le bien-être global de ...

Nombre d'entrées : 4140
0 comments

© 2016 Copyright - Les Productions Alchymed inc.

Retour en haut de la page