Vous êtes ici: Accueil » ARTICLES » Donner un sens à sa vie

Donner un sens à sa vie

Nous courrons sans cesse après le temps, l’argent, l’amour… Et en même temps, nous sommes de plus en plus conscients que l’essentiel est ailleurs. Où se trouve-t-il?

Nathalie-MartinPar Nathalie MARTIN

Vous connaissez sans doute des personnes qui ont, en apparence, tout pour être heureuses et qui pourtant ne le sont pas. Peut-être avez-vous ressenti vous-mêmes ce sentiment que quelque chose ne va pas, sans trop savoir pourquoi. Comme s’il vous manquait quelque chose. Alors, dans un premier temps, on pense que l’on sera pleinement heureux le jour où nous aurons ceci ou cela. Heureux le jour où nous aurons un travail, un conjoint, plus d’argent, le dernier téléphone portable à la mode… Et puis, on s’aperçoit que le jour tant attendu arrive, on se sent heureux, remplis, pendant quelques heures, quelques jours… Et puis, petit à petit ce sentiment de vide revient.

J’ai moi aussi eu cette sensation au fond de moi qu’il me manquait quelque chose. Cette sensation tellement frustrante, parce qu’il m’était impossible de savoir ce qu’il me manquait. Sensation culpabilisante aussi, parce que quand on a tout pour être heureuse, de quoi se plaint-on ? Impossible d’identifier la source de cette angoisse permanente, ce mal-être chronique qui faisait que je ne me sentais jamais sereine. Ce malaise était, je le sais maintenant, un vide existentiel. Bien sûr j’avais tout pour être bien : un mari, deux enfants adorables, un travail… Et en même temps, tout cela manquait de sens pour moi ; je savais inconsciemment que n’étais pas à ma place. Et puis, ce vide a éclaté quand la mort a frappé à ma porte pour m’enlever mon père, violemment, sans prévenir. Pour la première fois de ma vie, je me suis posé les bonnes questions : Quel est le sens de tout ça ? Quel est le sens de ma vie ? A quoi aura servi ma vie quand je ne serai plus là ?

Ces questions ont amené de fortes prises de conscience, des changements, des transformations personnelles. Le manque d’épanouissement dans mon travail m’a sauté au visage. Je savais que ma mission de vie n’était pas là, et que mon travail était alimentaire. Je me suis aperçu qu’il était possible de vivre autrement. Que l’on pouvait se libérer de ces croyances qui nous freinent et qui nous empêchent de nous réaliser pleinement. Que l’on pouvait donner un sens à sa vie et trouver ainsi enfin la sérénité. Je suis convaincue que cette sérénité arrive quand on a la foi absolue d’être sur NOTRE chemin.

Je veux vous donner des pistes de réflexion pour que vous puissiez, vous aussi, donner du sens à votre existence. Ce sont des questions qui m’ont non seulement aidée, mais qui ont surtout transformé ma vie. Prenez le temps de répondre à chaque question et de noter au fur et à mesure vos réponses : des pépites d’or pourraient bien sortir de vos questionnements.

Voici mes 5 questions :

  1. Qu’aimiez-vous faire quand vous étiez petit(e) ? Pour quelle activité étiez-vous douée ?
  1. Qu’aimez-vous le plus faire dans votre vie ? Vous êtes faît( e) pour vivre dans la joie, pas pour travailler « à la sueur de votre front pour gagner votre vie ». Alors qu’adorez-vous vraiment faire ?
  1. Qu’est-ce qui est facile à faire pour vous et difficile pour les autres ? Chacun ses talents : vous pensez peut-être que toutes vos compétences sont évidentes pour tout le monde : c’est faux !
  1. Que feriez-vous si vous aviez assez d’argent pour vivre jusqu’à la fin de vos jours, sans travailler ? A quoi occuperiez-vous vos journées ? Il y a fort à parier que le sens de votre vie est autour des activités que vous allez nommer.
  1. Comment pouvez-vous aider les autres ? Personne n’est venu sur Terre pour vivre seul. Nous faisons partie du même TOUT, et en ce sens, nous avons une contribution à apporter au Monde. Quelle est cette chose que vous avez acquise et que vous pourriez transmettre ?

 

Il est fort probable que votre mission de vie se trouve dans les réponses qui vous sont venues en tête. Bien sûr, réaligner votre vie engendre des changements, parfois même des révolutions ! Ces changements vont probablement affoler votre mental. Il va se mettre en marche et essayer, par tous les moyens de vous décourager de passer à l’action. Il vous dira par exemple : « c’est trop tard » ou « ce n’est pas possible, ça ne marchera pas » ou bien « qu’avec la crise ce n’est pas le moment de changer ». Ne le laissez pas vous saboter comme il l’a déjà fait trop souvent. Posez-vous plutôt la question de savoir ce que vous pouvez mettre en application dès aujourd’hui pour avancer sur le nouveau chemin que vous venez de dessiner.

 

Nathalie MARTIN
Coach en résilience

http://nathalie-martin.com

[email protected]

 

 

A propos de l'auteur

Après avoir passé 15 ans dans l’enseignement, Nathalie connaît la pire épreuve de sa vie avec la mort tragique de son père. C’est l’occasion pour elle de plonger dans l’ombre et de ...

Nombre d'entrées : 10
0 comments

© 2016 Copyright - Les Productions Alchymed inc.

Retour en haut de la page