Vous êtes ici: Accueil » Blogue » Créer le meilleur de soi

Créer le meilleur de soi

Créer le meilleur de soi, c’est un livre comme aucun autre. C’est une porte d’entrée à notre propre créativité, à notre propre potentiel. Manon Lavoie, l’auteure du livre et fondatrice de M comme Muses, nous invite à se découvrir, à se nourrir et à se connaître. Par divers exercices tels que la couture, le dessin, […]

Alchymed image blogue-creer le meilleur de soiCréer le meilleur de soi, c’est un livre comme aucun autre. C’est une porte d’entrée à notre propre créativité, à notre propre potentiel. Manon Lavoie, l’auteure du livre et fondatrice de M comme Muses, nous invite à se découvrir, à se nourrir et à se connaître. Par divers exercices tels que la couture, le dessin, le bricolage – pour ne nommer que ceux-là -, Manon nous enseigne à développer la pleine conscience. Elle permet à ses lecteurs de se recentrer, s’accepter et se faire confiance.

Comme Olivier Shmouker le mentionne dans son article du journal Les Affaires :

« Créer le meilleur en soi présente différents exercices artistiques à la portée de tout un chacun pour découvrir, entre autres, ce qui nous apaise vraiment, ou encore ce qui nous fait du bien lorsque nous en avons le plus besoin. Au-delà de l’atténuation du stress de notre vie quotidienne, il favorise la découverte de soi, de ce qui fait que nous sommes uniques, pour ne pas dire précieux. »

Voici un extrait qui risquera de vous donner envie de vous procurer ce livre… 😉

« Un soir de novembre où je me sentais particulièrement épuisée et irritable parce que j’avais l’impression de ne plus exister autrement qu’en tant que maman de jeunes enfants, j’ai fait quelque chose qui m’a prise moi-même par surprise. Une fois les enfants couchés, je me suis installée dans la salle de jeux/atelier, qui est maintenant mon atelier. J’ai éteint les lumières, allumé une petite chandelle et j’ai commencé à écrire rapidement dans mon cahier d’artiste. Assise par terre, j’ai laissé les mots sortir sans retenue pour faire le vide, pour évacuer le trop-plein. J’ai écrit sans arrêt, sans voir ce que j’écrivais dans cette obscurité quasi totale. Je sentais quelque chose en moi se détendre, lâcher prise.

Après avoir noirci quelques pages, j’ai attrapé la peinture à l’eau de mes enfants et j’ai appliqué de la couleur sur ces mots. J’ai savouré le moment en ne faisant que mettre du bleu, du vert, pour venir apposer une couche de douceur sur ce fiel que je venais de déverser. Je me sentais de mieux en mieux. Sur une feuille de papier calque, j’ai ensuite écrit des mots qui me faisaient du bien. J’ai déchiré la feuille pour en coller les morceaux avec du gel médium sur mes pages colorées. Le papier calque s’est fondu dans les couleurs. Ces fragments de mots qui me faisaient du bien venaient jeter un baume sur ce que j’avais écrit. J’ai respiré profondément, pris une gorgée de vin, soufflé la chandelle et je suis allée me coucher, apaisée : j’avais trouvé une façon colorée de canaliser et d’exprimer des sentiments dont je ne savais que faire. La colère, l’impuissance, l’irritation, l’impatience se sont retrouvées prises entre deux couches de papier, et moi, j’étais libre. »

Le livre Créer le meilleur de soi est disponible ici : https://www.editionsdruide.com/livres/creer-le-meilleur-de-soi

A propos de l'auteur

Nombre d'entrées : 6
0 comments

© 2016 Copyright - Les Productions Alchymed inc.

Retour en haut de la page