Vous êtes ici: Accueil » ARTICLES » Et si, dans 5 minutes…

Et si, dans 5 minutes…

Vous venez tout juste de mourir. Il y a quelques instants à peine, votre heure a sonné. C’est fait! Vous venez de parvenir à cette « fin » qui nous attend tous.

Vous sortez de votre corps et vous le percevez. Votre dépouille matérielle est là, inerte, et vous la survolez doucement. Cette expérience, étrange au début, vous semble de plus en plus familière. Vous en avez maintenant la certitude : ce n’est pas la première fois que vous vivez cette transition.

Quelques instants intemporels s’écoulent et vous percevez une lumière qui vous attire. Des êtres chers viennent vous accueillir. Après un moment de récupération, on vous guide vers un endroit où vous rencontrez des Êtres de lumières qui dégagent une grande sagesse et un profond amour inconditionnel. Intérieurement, vous reconnaissez ces Êtres. Vous savez pourquoi ils se sont réunis et vous invitent parmi eux : vous êtes là pour faire le « débriefing » de la vie que vous venez de vivre. Vous allez passer au peigne fin vos impressions de l’incarnation que vient de prendre fin.

Et si cette rencontre devait avoir réellement lieu dans 5 minutes… Quelle évaluation feriez-vous de votre vie actuelle?

Seriez-vous globalement satisfait de la vie que vous avez vécue, des décisions que vous avez prises et de la façon dont vous avez interagi avec les gens que vous avez croisés? Ou bien, au contraire, y aurait-il certaines choses dont vous ne seriez pas particulièrement fier? Des regrets? Des occasions ratées?

Cette idée qu’il viendra un moment où on devra se regarder dans le miroir et évaluer notre vie est enseignée par de nombreux mystiques depuis des millénaires. De plus, ce phénomène figure régulièrement dans les rapports de personnes ayant vécu une mort imminente et, pour les sujets qui effectuent une hypnose spirituelle de régression, il s’agit d’une étape courante de leur cheminement.

Mais contrairement à l’image sévère du « jugement dernier » véhiculée par plusieurs dogmes religieux, il semblerait plutôt que les Êtres avec qui s’effectue le débriefing ne sont pas enclins au jugement. En fait, notre pire juge à ce moment-là, c’est nous.

Pour les hypnologues spécialisés dans ce domaine, il n’est pas rare d’être témoin de situations où le sujet en état d’hypnose participe à un débriefing de ce type. Évidemment, il arrive que dans ces moments, certaines personnes éprouvent des regrets par rapport à des actes de leur vie passée, ou réalisent qu’ils n’ont pas osé faire, osé être, ou même osé dire certaines choses qu’il aurait été important d’accomplir ou d’exprimer.

C’est un moment qui peut être éprouvant pour l’âme : se rendre compte qu’elle avait planifié de vivre des situations précises pour faciliter certains apprentissages et qu’en bout de ligne, elle n’a pas su extraire d’un événement l’opportunité de croissance qu’il lui offrait. Les témoins de ces expériences rapportent toutefois que l’Amour inconditionnel de ces Êtres nous aide à ne pas être trop durs envers nous-mêmes, recadrant le tout dans une perspective plus large où nous comprenons que nous aurons d’autres chances, dans d’autres vies, de continuer à avancer sur notre chemin.

Je vous invite à cette réflexion parce que même si nous sommes familiers avec l’idée qu’un moment viendra sans doute où nous allons évaluer notre vie, pour la plupart des gens, il s’agit souvent davantage d’une croyance « flottante »; une notion qui nous habite sans pour autant influencer nos décisions et notre vie au quotidien. Cette mise à l’écart inconsciente est souvent la conséquence d’un rejet des dogmes religieux basés sur la peur qui nous semblent tellement contre nature.

Toutefois, pour un praticien d’hypnose spirituelle de régression, la réalité est différente. Nous sommes fréquemment exposés à des sujets qui, sous hypnose, réaccèdent aux derniers moments de vies antérieures, ou à des revues de vie avec des Êtres de lumière. Il s’agit d’un rappel puissant que le moment viendra effectivement où l’être humain devra évaluer sa vie.

Quand cette « pensée flottante » devient davantage un savoir intérieur profondément ancré, elle influence inéluctablement nos processus décisionnels et nos comportements.
Dans tous les gestes quotidiens, on en vient à se poser des questions : Quand je serai appelé à évaluer ma vie de « l’autre côté », est-ce que je serai fier de moi si je prends telle décision? Est-ce que je serai fier de moi si je fais telle action ou si je dis telle chose à telle personne?

Selon mon expérience, le fait de se poser ces questions nous amène, d’une certaine façon, à connecter à la partie supérieure de notre être, à la partie de nous qui sait intérieurement ce qu’on est venu apprendre ou faire sur cette Terre. Cette partie de nous qui sait quelles sont les actions « justes », les vertus importantes pour nous à cultiver, les peurs importantes à dépasser pour avancer sur notre chemin en tant qu’âme.

Prendre le point de vue de « là-haut » s’est révélé être d’un grande soutien dans ma vie, que ce soit pour prendre des décisions importantes ou dans mes interactions quotidiennes.

La prochaine fois que vous vous trouverez devant une situation où vous devez résoudre un conflit, que vous ferez face à un dilemme, ou encore que vous vous apprêtez à « réagir » plutôt qu’à « agir », pourquoi ne pas vous poser la question: « Lorsque je serai de l’autre côté à évaluer ma vie, de quel acte ou de quelle décision serai-je le plus fier? »

Vous remarquerez que, bien souvent, la réponse se révèle être plutôt évidente. Vous constaterez également que l’ego n’aimera pas nécessairement  la réponse et voudra vous emmener dans une autre direction. C’est à cet instant même que nous nous trouvons dans un moment-clé, pour ne pas dire sacré, de croissance personnelle. Allons-nous suivre notre cœur? Ou allons-nous suivre nos réactions habituelles, inconscientes, d’être et de faire?

En vérité,  c’est l’accumulation de toutes ces petites décisions du cœur, effectuées avec conscience, et parfois avec courage, qui sont la marque réelle de notre âme. Ce sont ces petits moments qui nous offrent l’occasion d’évoluer vraiment.  Oserons-nous écouter notre voix intérieure, offrir le meilleur de nous-même et agir de façon à nous libérer des multiples conditionnements qui nous ont été transmis par notre environnement?

Il ne s’agit pas de craindre un quelconque châtiment. Il s’agit plutôt de s’aimer suffisamment pour profiter pleinement de chaque moment que la Vie nous offre pour cultiver le meilleur de nous-même afin que, rendus de l’autre côté, on puisse se donner une tape sur l’épaule et, avec un sourire en coin, se dire… « Good job! ».

 

jean-charles chabot hypnoseLeader en hypnothérapie spirituelle au Québec, Jean-Charles est le fondateur de l’Institut international d’hypnose spirituelle (IIHS) et le cofondateur de Hypnodio.com. Certifié par le Newton Institute for Spiritual Hypnotherapy, le International Between Lives Regression Network, le Brian Weiss Institute et par Dolores Cannon, il offre des consultations et de la formation au Québec et en Europe.En tant que membre de l’Institut PsychoNeuro de Montréal, il effectue également de la recherche intégrant le neurofeedback aux processus hypnothérapeutiques.

Pour trouver un praticien près de chez vous ou pour les détails sur nos prochaines formations d’hypnose spirituelle de régression et d’hypnothérapie spirituelle, veuillez consulter:  www.hypnosespirituelle.com
Secrétariat de l’IIHS : (514) 908-4566
Courriel : [email protected] 

A propos de l'auteur

Jean-Charles Chabot, MA. Ed, C.H. Leader et spécialiste de l’hypnose spirituelle dans le monde francophone, Jean-Charles Chabot (Montréal, Canada) est le fondateur de l’Institut international ...

Nombre d'entrées : 9
0 comments

© 2016 Copyright - Les Productions Alchymed inc.

Retour en haut de la page