Vous êtes ici: Accueil » ARTICLES » Manchette » ÉLECTROMAGNÉTISME : UNE MENACE POUR NOTRE SANTÉ !

ÉLECTROMAGNÉTISME : UNE MENACE POUR NOTRE SANTÉ !

Alors que nous nous préoccupons de plus en plus de santé et d’environnement, une pollution fort subtile nous cerne de toutes parts et nous menace. Nous évoluons dans une société d’abondance et de facilités de toutes sortes. Nous n’avons qu’à penser à tous nos moyens de communication, en passant par la téléphonie sans fil, l’Internet ou la télévision et à tous ces appareils qui nous facilitent la tâche au quotidien (fours à micro-ondes et autres électroménagers, écrans d’ordinateurs, etc.).

Tous ces appareils sont alimentés à partir des tours à cellulaires, des lignes à haute tension et des réseaux électriques de nos maisons.  De quoi nous faire réfléchir lorsqu’on pense à l’émission des ondes électromagnétiques qui les accompagnent, envahissant même notre résidence et notre chambre à coucher !  Il n’est pas rare de trouver à la tête de nos lits des émissions électromagnétiques dépassant les normes de santé.

L’analogie de la grenouille

Si l’on place une grenouille dans de l’eau très chaude, elle sautera certainement hors de la casserole pour sauver sa vie.  Toutefois, si l’on place la même grenouille dans une casserole d’eau froide, elle s’y sentira à l’aise puisque ceci correspond à son milieu naturel.  Si l’on augmente ensuite progressivement la température de l’eau jusqu’à ébullition, la grenouille ayant perdu ses repaires, s’adaptera à ce changement jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Il en est de même pour nous.  Nos besoins associés à l’utilisation d’appareils émettant une panoplie de radiations dérange notre organisme sans que, pour l’instant, nous en soyons conscients.  Après plusieurs maladies et décès, on pourra un jour découvrir que notre environnement devient trop dangereux.  Faut-il attendre de cuire ?

En effet, les ondes électromagnétiques ont des effets néfastes sur notre corps.  Une fois lâchées dans l’environnement, ces énergies ne nous contournent pas :  elles nous traversent et interagissent avec notre organisme pouvant provoquer, selon leur intensité, un stress et un échauffement des cellules.  Si certaines personnes sont moins sensibles aux effets des champs électromagnétiques (CEM), d’autres sont si gravement affectées qu’elles doivent éventuellement cesser de travailler et modifier totalement leur style de vie.  Et c’est à se demander quels seront les effets à long terme sur la santé des générations qui nous suivent alors que déjà, l’on retrouve de nombreux problèmes de santé, souvent reliés aux ondes électromagnétiques qui nous traversent (cancer, maladies dégénératives du système neurologique dont l’Alzheimer, insomnie, fatigue chronique, prédisposition aux infections, épilepsie, acouphène, migraine, dépression, perte de mémoire et difficulté de concentration, palpitations cardiaques et troubles digestifs). Étrangement, la fréquence d’apparition de ces maladies augmente au même rythme que l’envahissement des ondes électromagnétiques.

Plus dramatique encore, nos enfants sont grandement affectés par ce phénomène.  Par exemple, la femme enceinte qui travaille de nombreuses heures devant son ordinateur pourra mettre au monde un enfant souffrant d’autisme ou du déficit d’attention.  Des études démontrent d’ailleurs qu’un enfant soustrait durant un certain temps d’un milieu chargé de CEM, voyait son état s’améliorer après quelques semaines.

Le téléphone cellulaire et ses micro-ondes

Le four micro-ondes emprisonne raisonnablement bien ses émissions.  Le cellulaire, quant à lui, émet des ondes de fréquences voisines de celles émises par le four.  Un test effectué et supervisé par Clinical Thermography Associates selon le protocole IACT (International Academy of Clinical Thermography) démontre que lorsque vous utilisez votre téléphone cellulaire ou votre téléphone sans fil, votre tête et votre cerveau se réchauffent de façon significative et que la majeure partie de la chaleur est générée autour du canal auditif, lequel est directement connecté à votre cerveau !  50% de la puissance rayonnée par l’antenne d’un téléphone cellulaire est absorbée par la tête de l’utilisateur. C’est comme si vous placiez votre tête dans le four à micro-ondes, pour une intensité sûrement moindre mais pour une durée généralement plus longue. 

Dans l’édition de janvier 2006 du journal Bioelectromagnétics, il appert que les ondes émises par les téléphones cellulaires pourraient toucher la mémoire à long terme.  De plus, des études démontrent qu’une utilisation de plus de 500 minutes par mois (soit 8 heures par mois ou 2 heures par semaine) multipliait par trois le risque de développer un cancer du cerveau.  Si la tendance se maintient, on comptera un demi-million de nouveaux cas de tumeurs au cerveau chaque année d’ici 2010.  Nous pouvons citer en exemple le cas d’un malade atteint d’une tumeur au cerveau, laquelle avait la forme de l’antenne de son cellulaire ! 

Qu’en sera-t-il de nos enfants et petits-enfants, qui déjà sont de grands utilisateurs des téléphones cellulaires ?  Le risque est élevé puisque leur boîte crânienne est beaucoup plus mince que celle des adultes, ce qui augmente l’effet des CEM sur leur santé.  L’on figure d’ailleurs que la durée moyenne d’utilisation du cellulaire par les jeunes est de 2 600 minutes par mois, soit 43 heures (une heure et demie par jour) ! En Angleterre, on recommande aux adolescents âgés de 16 ans et moins d’utiliser le téléphone portable seulement lorsque c’est nécessaire alors qu’en Australie, les tumeurs et les cancers du cerveau représentent la maladie numéro 1 chez les enfants, avant la leucémie.

Les docteurs Georges Carlo, G. Hyland et Andrew Michowski, tous des sommités dans le domaine des effets de l’électromagnétisme sur la cellule humaine, font la part des choses.  Nous avons un certain contrôle sur ce qui touche à l’échauffement du cerveau face aux micro-ondes.  Toutefois, on ne contrôle pas la fréquence de résonance associée au rayonnement causé par la structure de l’onde émise par le cellulaire et celle émise par les cellules de l’organisme vivant.  L’être humain, comme tout organisme vivant, est un émetteur-récepteur d’ondes électromagnétiques émises par les cellules communiquant entre elles.  De nombreux mécanismes biologiques mettent en œuvre un rayonnement électromagnétique caractérisé par une fréquence ou une plage de fréquences bien déterminée.  Il  n’est donc pas surprenant qu’un rayonnement provenant de l’extérieur et de modulation identique de fréquences (tel le cellulaire) perturbe, par effet de résonance, le fonctionnement de ces mécanismes, créant ainsi un stress au niveau de la cellule.  Ceci aura pour effet de réduire sa vitalité ou, à l’opposé, amener un développement incontrôlé se traduisant par un éventuel cancer.  Ce phénomène serait beaucoup plus dommageable que l’effet de l’échauffement.

Comment pouvons-nous s’harmoniser avec les champs magnétiques environnants ?

La solution

Grâce à des techniques de pointe validées dans plusieurs pays européens, aux États-Unis et au Canada, on harmonise les modulations de fréquences émises avec celles de nos cellules en les déphasant de 180°.  On élimine ainsi l’agresseur de la cellule, lui permettant désormais de communiquer avec ses semblables, sans interférence. 

La compagnie Biopro Technology a créé un procédé de très haute technologie en programmant une puce par une technique cohérente d’un bombardement de protons.  Celle-ci est utilisable sur les téléphones cellulaires et sans fils, les écrans d’ordinateurs et sur la plupart des appareils domestiques.

Biopro Technology a aussi mit sur le marché un « harmoniseur » qui réduit presque totalement les effets néfastes des ondes électromagnétiques sur notre biochimie (corps humain). 

Ceci est un exemple de ce que cette compagnie a rendu accessible afin de favoriser un environnement sain tout en conservant les technologies de pointe.

Expériences vécues

Une personne souffrant d’insomnie depuis fort longtemps, a retrouvé un meilleur sommeil après avoir installé des harmoniseurs dans sa maison.

Une autre a retrouvé sa vitalité après quelques jours seulement d’utilisation des produits.

Une personne souffrant de dépression a retrouvé l’équilibre dans un délai très court.

Même les animaux réagissent favorablement dans les heures suivant l’installation des harmoniseurs.

Un enfant autiste a pu vivre plus normalement en vivant dans un environnement assaini par les produits de Biopro Technology.

Par Francine St-Jean, naturothérapeute

Note sur l’auteure

Francine St-Jean est naturothérapeute et coach en santé globale.  Il y a plusieurs années, elle a vécu une phase de maladie qui dura près de cinq années.  Devenue consciente de l’importance d’une santé globale (corps, âme et esprit), elle accompagne les gens afin qu’ils reprennent le plein pouvoir de leur santé et retrouvent l’équilibre dans leur vie.  Elle partage avec son conjoint, ingénieur de formation, la même préoccupation envers un environnement sain et harmonieux.  Ce dernier y apporte l’analyse technique requise.  Ensemble, ils ont choisi d’œuvrer pour la conscientisation de la population en ce qui concerne la santé et l’environnement.

Références :
www.mybiopro.com/energie
www.next-up.org
http://begles.lesverts.fr

FRANCINE ST-JEAN, COACH EN SANTÉ GLOBALE
CONSULTANTE – BIOPRO TECHNOLOGY CANADA
(450) 432-7145
www.mybiopro.com/energie
www.safewireless.org
www.emfhealthsolutions.com

Pour en savoir plus sur l’auteure, nous vous invitons à visiter sa fiche sur Alchymed.

A propos de l'auteur

Alchymed réunit des centaines de spécialistes oeuvrant dans le domaine du développement personnel, des thérapies alternatives, des médecines douces, pour la santé et le bien-être global de ...

Nombre d'entrées : 4140
0 comments

© 2016 Copyright - Les Productions Alchymed inc.

Retour en haut de la page