Vous êtes ici: Accueil » ARTICLES » Relaxer pour protéger notre santé et notre énergie

Relaxer pour protéger notre santé et notre énergie

Est-ce que votre corps est tendu ou détendu en général. Comment se vit votre quotidien ? Ne serait-ce pas utile parfois de revoir les façons de faire vos tâches quotidiennes au bureau ou à la maison ?

Capture d’écran 2012-06-05 à 16.04.29

 

Ne serait-il pas important aussi d’observer les tensions physiques et même émotionnelles qui peuvent vous incommoder et que vous traînez peut-être depuis des années sans trop y porter attention et qui finissent par devenir lourdes à porter. Les tensions physiques sont selon moi et les recherches que j’ai pu faire, le reflet que quelque chose en dedans a besoin d’attention.

Être à l’écoute de soi est un art et je dirais même une méditation active de tous les jours. Si la peur d’avancer est présente, elle paralyse notre vie. Après tout : « N’ayons pas peur de la peur parce que la peur n’aura pas peur de nous faire peur ».

La relaxation, la méditation aident à éloigner la peur, le stress, car elles calment les profondeurs de l’être et aident à retrouver plus de confiance, etc., en générant une force renouvelée. Moins on se sent fatigué plus on se sent d’attaque pour aller de l’avant, n’est-ce pas ? Plus on s’élève de l’intérieur, plus nos possibilités semblent se multiplier et que l’énergie vitale s’accroît.  Je tiens à préciser le mot méditation, car parfois il peut paraître digne de hautes notions spirituelles…

Méditer pour moi, c’est autant arrêter le mental en regardant la nature lors d’une période de marche par exemple, c’est faire le vide intérieur tout simplement dans la conscience du moment présent. Chacun doit en fait y trouver sa voie, même si bien des techniques existent. Écouter une musique relaxante en ne faisant rien tout en étant assis confortablement dans un bon fauteuil, jouer avec un petit enfant, etc. Bref tout ce qui libère l’esprit du trafic habituel des pensées ouvre la voie à l’écoute de soi, à l’inspiration, au calme.

Apprendre à faire le calme en soi, se respecter, se faire la vie douce, c’est autant accepter de se dire que même si quelque chose se produit et qu’on n’a pas la solution ou les réponses, d’oser dire ou se dire « je ne sais pas », en ce moment c’est ainsi, de se revaloriser avec amour, de n’avoir rien à prouver à qui que ce soi, de vivre intensément ici et maintenant et de voir ce qui arrive comme une expérience, même si ce n’est pas évident parfois, j’en conviens. C’est une forme de lâcher prise que d’apprendre à sortir du trop plein de rationnel de notre société et de nos scénarios mentaux dignes comme on dit au Québec, du hamster le plus performant sur sa roulette…N’est-il pas dans une cage aussi !!!
La méditation, la relaxation, ce n’est peut-être pas spontané au début, mais ça le vaut. C’est comme un entraînement physique. Les muscles grossissent et se renforcent avec le temps et le plaisir ressenti rend les choses plus faciles.

Faire de l’ordre en soi
Méditer, se recentrer, c’est un peu comme faire de l’ordre. Pensez au fait que si vous cherchez un objet dans un appartement sans dessus dessous où tout est en désordre, il vous sera difficile de le trouver. Par contre, si vous placez toutes les choses sur des tablettes, bien rangées, vous perdrez beaucoup moins de temps et d’énergie à vous y retrouver. La méditation, c’est pareil. C’est faire de l’ordre en soi pour mieux se retrouver et mieux percevoir les solutions.

La vie extérieure (travail, rythme de vie effréné, soucis, etc.), amènent souvent à s’éloigner de l’essentiel, soit de notre essence profonde. De là, la responsabilité que nous avons de s’occuper nous même, de notre mieux-être, car personne d’autre peut le faire pour nous. On se veut plus calme, plus détendu, plus joyeux, mais que faire ? Passer à l’action et aller vers les ressources au besoin !
Chercher le bonheur, le soulagement, à travers la reconnaissance sociale, l’argent, les apparences, l’égo…est-ce le reflet des bases fondamentales du bonheur, de la joie de vivre et de la santé ? L’argent, les belles choses, c’est correct, mais tout est question de priorités personnelles et de valeurs de vie.

L’amour d’abord
Les valeurs du cœur doivent selon moi primer dans nos vies. Plus quelqu’un sait écouter et s’intéresser à l’autre, plus il attire à lui des amis sincères et une belle harmonie. C’était le cas de mon père par exemple. Lors de son décès, nous avons vu une foule record et inimaginable se masser autour de lui et de nous au salon funéraire. Pourquoi ? Il savait aimer les gens pour ce qu’ils sont, il leur parlait de leur hobby, de leurs enfants, de leur passion, etc. De ses beaux yeux bleus émanaient toujours un amour et une douceur apaisante. Se faire valoir par la beauté intérieure est tellement plus vibrant.

Au travail et ailleurs, c’est ce que l’on est qu’on présente encore plus que ce que l’on fait.

Merveilleux quand les deux se lient, soit les valeurs du cœur et la réussite matérielle, car je ne suis aucunement contre les biens matériel et la luxure, au contraire c’est plaisant les belles choses. On n’a qu’à penser à Céline Dion par exemple, qu’est-ce qui fait sa popularité ? Son talent certes, son gérant aussi, mais surtout son charisme, son amour des gens et de la vie et sa simplicité. Céline Dion est un Être au grand sens du terme.

Bref faire place au calme
Vivre dans le calme est comme devenu quelque chose relégué aux oubliettes. Tout le monde le souhaite mais peu le font. Les gens travaillent toute l’année en espérant se retrouver à leurs deux semaines de vacances annuelles. Là ils y arrivent épuisés, ils en profitent pour faire des travaux à la maison ou se tapent des milliers de kilomètres et la roue recommence sans qu’ils aient vraiment pris le temps de ralentir le rythme.

De là naissent frustrations, courbatures et vous le savez, on pourrait allonger amplement la liste. Que faire ? Relaxer un petit peu chaque jour, s’accorder du temps pour faire le vide, un bon bain, une petite marche avec le chien en regardant le paysage, en tentant d’observer les mille et un détails qui se pointent, la couleur des différents végétaux, des maisons, de l’exercice quel qu’il soit, en autant qu’il s’adapte à votre santé, du rire, de la joie… Tout est bon en autant que ça permette de ralentir la « machine à penser » et relaxe aussi le corps.

Notre pensée, c’est un peu comme un moteur. Si on le fait surchauffer, on risque d’y perdre efficacité, etc., la pensée c’est la même chose, le repos, le calme intérieur et extérieur, ça rend plus performant.

Quand on est sur la bonne voie, on le sent. La vie devient alors de plus en plus agréable. Vous vous sentez de mieux en mieux, plus calme, plus ouvert aux autres, plus à l’écoute de vous. Il y a de la joie, de l’aisance, de la légèreté dans ce que vous êtes et dans ce que vous faites. Relaxer ou méditer aide à « dépoussiérer » l’intérieur, c’est aussi comme ouvrir les volets pour que la lumière puisse y entrer.

Bien des gens aiment être les premiers en tout, mais sont-ils premiers en eux ? Est-ce vivre vraiment, que de passer sa vie à courir après le temps, après l’autobus, après une promotion, après une paie, après un compliment ?

Certes, on vit sur terre et je comprends que la réalité est ainsi. Mais je vous suggère de garder la réflexion suivante comme repère tout simple : « Est-ce que mon corps est tendu ou détendu en ce moment? » et ce le plus souvent dans la journée. Ça parle beaucoup….et ça garde centré. Alors voilà, à chacun de vous, je souhaite douceur, amour, santé, calme, équilibre et réussite !

Inspiré de mon livre Renaître du passé. Des larmes au rire.

Cordialement,

Line
www.linebolduc.com

A propos de l'auteur

Line Bolduc Visitezwww.linebolduc.com, le site est beaucoup plus complet. CONFÉRENCES SUR LA SANTÉ, LA GESTION DU STRESS, DES ÉMOTIONS, L'EGO, ...

Nombre d'entrées : 34
0 comments

© 2016 Copyright - Les Productions Alchymed inc.

Retour en haut de la page