Vous êtes ici: Accueil » Blogue » Les cinq énergies de sagesse

Les cinq énergies de sagesse

Êtes-vous de type analytique, expansif, sociable, pragmatique ou passif? Selon la tradition bouddhiste, cinq énergies caractérisent l’être humain et déterminent qui il est vraiment. Chacune est associée à des moments du jour, à des couleurs, à des éléments, à des sens et à des saisons. Découvrez vos énergies dominantes et apprenez à compren­dre vos réactions face aux influences extérieures.

5-energies-de-sagesseLes cinq énergies de sagesse imprègnent notre être, nos interactions avec les autres, et tous les aspects du monde phénoménal. Elles se manifestent dans les postures, les tons affectifs et les types de personnalités, ainsi que dans les paysages, les saisons et les environnements. Chaque énergie s’exprime dans certains traits de personnalité que nous classons habituellement comme dysfonctionnels ou névrotiques, et dans d’autres que nous considérons comme constructifs ou sages. Tant les émotions pénibles que les émotions agréables proviennent de cette matrice d’énergie.

Les cinq catégories d’énergie

Les énergies sont facilement reconnaissables à leur couleur qui renferme l’essence de leurs qualités. Comme la lumière, l’énergie rayonne. L’énergie ressemble à une lumière colorée. Les descriptions suivantes des cinq familles d’énergie précisent leurs couleurs et leurs aspects de sagesse et de confusion :

  • La famille vajra émet une énergie bleue, tel un miroir clair comme le cristal. L’énergie vajra reflète ce qu’elle voit sans parti pris ; c’est son aspect sage. Elle comporte aussi un côté arrogant qui peut aller jusqu’à la colère, chaude ou froide ; c’est son aspect confus.
  • De la famille ratna émane une riche énergie dorée issue de la terre, qui englobe tout. L’aspect sage de l’énergie ratna est la richesse, la sérénité et la satisfaction. Mais elle peut aussi se transformer en une territorialité cupide et en une fierté exacerbée, qui sont ses aspects névrotiques.
  • La famille padma brille de la vitalité d’une énergie rouge. La passion de l’énergie padma est, au mieux, la sagesse compatissante. Dans son pire aspect névrotique, elle se manifeste sous forme de cupidité. Dans son aspect sage, elle est en harmonie avec ce qui se passe et elle discerne l’expérience sans parti pris. Mais, dans son aspect névrotique, ce peut être une propension obsessive pour le plaisir.
  • La famille karma émet une énergie verte, vive comme le vent. L’énergie karma favorise l’accomplissement au profit des autres ; c’est son aspect sage. Elle peut aussi être avide de pouvoir, manipulatrice, compétitive et envieuse ; c’est son aspect confus.
  • La famille bouddha brille d’une énergie blanche, vaste et apaisante. L’énergie bouddha est un espace englobant, paisible ; c’est son aspect sage. Elle peut aussi être solidement immobile et comporter la densité liée au fait d’ignorer ou de nier ; c’est son aspect confus.

 

Les niveaux d’énergie dans notre vie

Dans le travail sur les cinq énergies, on désigne souvent les gens comme s’ils étaient d’un type ou d’un autre. Ainsi, nous pouvons parler de « personnes vajra » et de « personnes padma ». Cependant, même si certaines personnes présentent des signes évidents d’une certaine famille d’énergie, il serait probablement plus exact de dire que Rebecca fait montre de beaucoup d’énergie vajra, plutôt que de dire qu’elle est une personne vajra. Bien que le comportement d’une personne puisse témoigner clairement d’une énergie particulière, les autres énergies entrent aussi en jeu. Il faut une certaine sensibilisation, du temps et de la pratique pour vraiment comprendre la gamme complète des énergies qui agissent en nous. Nous sommes très colorés.

Lorsque nous commençons à prendre conscience des énergies, nous constatons la correspondance entre au moins une des cinq familles et nos schèmes de comportement, nos émotions, notre intellect et notre tempérament. Cette conscience peut devenir le fondement sur lequel reposera le développement d’une méthode de travail pratique avec soi-même, les autres et le monde phénoménal. Ce n’est pas que nous filtrons chaque minute de notre journée par la perspective des cinq couleurs, mais nous nous rendrons compte que certaines situations deviennent plus claires et gérables uniquement lorsque nous nous relions à leur dynamique énergétique.

L’importance d’acquérir un sentiment d’amour et de bienveillance (Maitrī) à notre propre égard joue un grand rôle dans le travail avec les cinq énergies de sagesse. Le fait que nous voulions tous aimer et être aimés est une vérité universelle. Mais il est une chose que nous oublions souvent lorsque nous recherchons désespérément l’amour des autres ou que nous aimons sans réserve : ce dont nous avons le plus besoin, c’est de nous aimer nous-mêmes. Ce n’est que lorsque nous nous aimons nous-mêmes que nous pouvons aimer les autres ; c’est en nous aimant nous-mêmes que nous devenons aimables. Peu importe le nombre de fois que nous entendons ce message ou de qui nous le tenons, il est très facile à oublier.

S’aimer soi-même, c’est accepter, se détendre, s’ouvrir et ressentir la chaleur. Par exemple, quelqu’un qui comprend et intègre les cinq énergies à sa vie se fera les réflexions suivantes : «Je sens la tension dans mon corps qui s’estompe ; je me sens plus douce envers moi-même. Et, comme je m’ouvre à moi-même, je me sens plus douce envers les autres. L’espace créé par la décontraction de mon corps me permet de m’ouvrir aux perceptions de mes sens. En regardant par la fenêtre, je constate qu’il fait très beau ; j’ai failli ne pas m’en rendre compte. La bienveillance envers moi-même est apaisante. Je respire plus profondément et plus facilement. Je ne me bats plus contre moi-même ou contre ce qui m’entoure. Je suis réconfortée par la réceptivité de mon propre cœur. Et cette nourriture provient de l’intérieur». Ces réflexions, c’est Maitrī.

Irini Rockwell, énergiesTravailler avec Maitrī dans le contexte des cinq énergies est une façon de se mettre au diapason de la qualité énergétique de la vie. Lorsque nous vivons de l’amour et de la bienveillance, nous nous permettons de ressentir les énergies sans retenue ; nous avons un potentiel d’équilibre brillant. Avec Maitrī, nous constatons que nous-mêmes et le monde sommes fondamentalement bons. Maitrī nous permet d’être d’amis avec nous-mêmes et avec notre monde.

Le travail avec les cinq énergies repose sur la prémisse que nous sommes des êtres bons, équilibrés et intelligents. Lorsque nous éprouvons un sentiment de bien-être, nous savons que, même si parfois nous nous sentons très mal dans notre peau, notre équilibre est intrinsèque, fondamental. Nous découvrons que nous acceptons davantage qui nous sommes et nous nous engageons véritablement dans tous les aspects de nos vies. La bienveillance inconditionnelle de Maitrī est la clé de l’aspect le plus puissant du travail avec les cinq énergies : la transformation de la névrose en sagesse.

Les cinq énergies de sagesse, par Irini Rockwell, publié aux Éditions Le Jour
272 pages
ISBN : 978-2-89044-853-7
Date de parution : 25 septembre 2013

Lien WEB : http://www.edjour.com/cinq-energies-sagesse/Irini-Rockwell/livre/9782890448537

A propos de l'auteur

Les Éditions de l'Homme constituent la plus grande maison d'édition au Québec et dominent le marché francophone de l'Amérique du Nord avec un rythme de publication d'environ 125 titres par ...

Nombre d'entrées : 16
0 comments

© 2016 Copyright - Les Productions Alchymed inc.

Retour en haut de la page