Vous êtes ici: Accueil » ARTICLES » Manchette » La maladie : une solution biologique de survie ?

La maladie : une solution biologique de survie ?

Des scientifiques réputés ont observé à plusieurs reprises, chez l’être vivant, un lien entre un niveau de stress élevé et un dérèglement au niveau du fonctionnement biologique normal. C’est vrai pour les végétaux. C’est vrai aussi pour les animaux. Ces derniers ont 3 façons de gérer biologiquement un stress qui met leur survie en danger: 1) fuir la cause du stress; 2) engager un combat avec des congénères ou encore 3) susciter un dérèglement biologique quand les deux premières solutions s’avèrent impossibles.

L’être humain, quant à lui, peut utiliser son mental pour trouver de multiples solutions autres que biologiques. Toutefois, pour des raisons de nature sociale, culturelle, familiale, etc., le mental n’est pas toujours en mesure de trouver des solutions adéquates pour faire baisser le niveau de stress. Habituellement, ce stress est lié à un ressenti suscité par un événement. Il est perçu comme trop intense par le cerveau pour être compatible avec la survie de l’organisme. Quand, de plus, une personne vit son ressenti dans l’isolement et l’impasse, son cerveau doit nécessai-rement faire intervenir les solutions biologiques déjà mentionnées. Étant donné que la fuite et le combat ne sont pas des solutions généralement acceptables chez l’humain, le dérèglement biologique demeure la seule façon biologique utilisable par le cerveau afin de ramener le stress à un niveau compatible avec la survie de l’organisme. Mais cette solution se fait au prix de ma-laises, voire de maladies.

Claude Sabbah abordera, en détail et preuves à l’appui, comment il se fait que la maladie soit une solution de survie, à court terme, pour un être vivant. Il abordera ce thème au cours de deux conférences qui s’adressent au grand public. Ces conférences seront présentées mercredi le 24 septembre à Montréal, et jeudi le 25 septembre à Québec.

À Montréal, la conférence aura lieu à L’Auditorium du Collège Maisonneuve, au 2700 Bourbonnière. Le coût est 15$ dollars taxes incluses, et les billets peuvent être réservés par téléphone 514-790-1245 ou 1-800-361-4595 (mentionner l’activité Bio-0924).

A Québec, la conférence aura lieu à la Salle André Godbout du Montmartre Canadien, au 1669 chemin St-Louis, Sillery. Le coût est 15$ dollars taxes incluses, et les billets peuvent être réservés par téléphone (418) 643-8131 ou 1-877-643-8131 (mentionner l’activité Bio-2509).
Les deux conférences débuteront à 19 h 30 pour se terminer vers 22 h 00.

Claude Sabbah est titulaire d’un doctorat en Médecine. Il est aussi psychothérapeute, praticien en PNL, consultant conseil, conférencier et formateur de réputation internationale En plus de présenter les conférences du 24 et 25 septembre à l’intention du grand public, Claude Sabbah anime deux types de formations. La Formation de base permet de connaître, dans tous ses détails, le concept qu’il a élaboré et intitulé La Biologie Totale des Êtres Vivants. Elle s’étale sur 16 jours répartis en 12 mois (à raison de 2 modules de 6 jours et un troisième de 4 jours. Quant aux Formations thématiques, elles sont présentées 2 fois par années. D’une durée de 3 jours, elles permettent d’approfondir un aspect précis du fonctionnement bio-logique en l’abordant sous l’angle de La Biologie Totale des Êtres Vivants. Les informations présentées au cours des formations sont accessibles à tous.

Des renseignements supplémentaires sont disponibles sur le site internet www.biologietotale.ca

A propos de l'auteur

Alchymed réunit des centaines de spécialistes oeuvrant dans le domaine du développement personnel, des thérapies alternatives, des médecines douces, pour la santé et le bien-être global de ...

Nombre d'entrées : 4140
0 comments

© 2016 Copyright - Les Productions Alchymed inc.

Retour en haut de la page